J278 : le plus beau jeu de pistes du monde 1ère partie : J2 : et ça continue encore et encore : l’horreur…

Mercredi 26 octobre 2011

Catamarca – Patacamaya
Distance parcourue : 46,64 km
Vmoy : 11,1 Vmax : 31,4
Température : minimum : 17° maximum : 30°
Dénivelée positif : 239m
Dénivelée négatif : 255 m selon compteur
Heures sur le vélo : 4H08’05  »
Départ : 10 heures
Arrivée :  vers 15 heures 30

Je suis fatiguée, je paie ma dure journée d’hier, et puis je suis toujours vers les 4200 mètres et ça commence à faire des jours et des jours… Je quitte mon havre de paix…

Que dire ? Les camions, les bus, le vent, le soleil voilé, je crois mourir mille fois…

J’ai un problème avec mes lunettes de soleil, les magiques deux fois réparées ont recassé, la copie achetée à la Paz je crois qu’elle ne filtre pas bien les UV, j’ai mal aux yeux…

Je retrouve un morceau de route en construction…

J’ai un problème avec mon changement de plateau, un homme de la sécurité m’aide à retendre le câble effiloché.

Je leur avais demandé à la Paz de le changer, ils n’ont rien fait, ils n’ont rien vérifié du tout, ils se sont contenté de mettre un coup de gazoil, et encore mal, ma chaine n’est pas nettoyée, bref ce sont des malhonnêtes et des voleurs, amis cyclistes c’est l’atelier de réparation de vélos recommandé par monsieur X de la casa de ciclista de la Paz, à éviter… Je l’appelle monsieur X vu que tout est secret…

La route est monotone et dangereuse…

Je vais pique-niquer sur la rambarde d’un village.

J’arrive à Patacamaya, village tout en longueur tourné vers les camionneurs, mille boutiques qui vendent toutes les mêmes boissons gazeuses, les mêmes galettes sucrées et salées…

Je me trouve un petit hôtel rustique en dehors de la nationale et sur mon chemin, mais pour le rejoindre la nuit après avoir été sur internet c’est très dur, nuit noire… Maintenant je pense à prendre ma frontale…

Nuit tranquille…

Bisous tout le monde

Ce contenu a été publié dans Bolivie, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *