J322- J323- J324-J325 : San Pedro de Atacama

Vendredi 9, samedi 10, dimanche 11, lundi 12 décembre

San Pedro de Atacama : LA ville touristique des chiliens… Qui plus est comme ils copient tout sur nous, c’est un week-end prolongé… La recherche d’hôtel sera épuisante… Je vais trouver un dortoir, j’y inviterai les super interviewvers…

Voilà San Pedro de Atacama c’est un oasis au milieu du désert le plus aride du monde : le désert d’Atacama…

J’y arrive complètement hébétée, qui n’a fait ce que je viens de faire ne peut comprendre, des jours et des nuits dans une nature farouche, grandiose, seule, affrontant les éléments, cherchant au plus profond de soi la force de surmonter tous ces obstacles et tout d’un coup le frivole, les tenues sexy, la nonchalence, les petits restos, le style vacances quoi, la civilisation… Tu sais plus où tu es, tout juste si tu sais encore qui tu es…

Comme d’habitude tu ne vas pas en profiter, sauf l’immense glace fruits des bois-poire (bin oui, lessive, entretien vélo, le net, le site, recherche de réparateur vélo…)

Ils proposent (entre autres) du sandboard (surf sur sable), si ils avaient proposé du sandski tu n’aurais pas hésité une seconde…

Quand même tu te trouves une chambre dans un hôtel-camping, la Wifi tombera en panne, la piscine sera froide, tu vas t’accrocher avec la duegna qui veut te mettre dans une petite chambre alors que tu as signé et payé pour une grande, tu signaleras le fait au syndicat d’initiative, tu signaleras aussi le fait qu’ils font une réduction quand on paie en dollars (ils n’ont pas le droit), on ne te chassera pas, (tu te rends compte que t’es vraiment devenue une tueuse..) mais quand même tu es bien…

Et puis tu vas rencontrer les deux jeunes cyclos français qui te tracent depuis trois mois et qui vont faire un si bel interview que quand tu t’es regardée tu as pleuré…

Allez je remets le lien :

http://sebaroundtheworld.blogspot.com/

Les vélos (en location) sont si nombreux ici qu’ils sont obligés de les endiguer… Mais de réparateur nenni… Un magasin vend du matériel, Pierre et Sébastien ont été voir, pas de béquille, allez tu verras ça à Calama, sauf que pour la béquille il te faudra  aller jusque Antofagosta…

Il fait beau, la température est douce, tu vas voir un sapin de Noël, tu ne vas pas comprendre, sont dingues ici… Non c’est toi qui est décalée, pas eux… Toi tu viens d’ailleurs…

Tu vas aussi rencontrer deux cyclos Alaska-Ushuaïa, ils sont pressés (normal, deux ans qu’ils sont partis), quand même ils te donnent un câble, le pneu qu’ils te proposent est presque aussi usé que le tien. Le chemin des lagunes, ils ont abandonné, l’un avait sa selle fendue (entre nous soit dit vu que l’on pousse la majorité du temps ce n’est pas bien grave… Allez, dis-le que t’es vachement contente que ces deux jeunes super costauds ils aient abandonné et que toi tu as réussi… Calama, ça ne vaut pas le coup, ça monte et puis il fait chaud…)  Y a pas il y a plusieurs races de cyclos…

J’ai adoré San Pedro de Atacama, d’ailleurs j’y suis restée 4 jours…

Et puis je suis repartie dans le désert… Après ce que j’avais enduré, je pensais n’en faire qu’une bouchée de pain, ERREUR, ERREUR, ERREUR…

Bisous tout le monde

 

Ce contenu a été publié dans Chili, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

17 réponses à J322- J323- J324-J325 : San Pedro de Atacama

  1. Enzo dit :

    ERREUR, ERREUR, ERREUR… bien fait pour toi !

    Je t’avais suggéré de partir vers le Paso Sico !

    Maintenant, vu que c’est en faisant des erreurs que l’on s’aperçoit que la vie est belle, il n’y a plus qu’à assurer pour la suite !

    Paso San Francisco… un nouveau défit ?

    Que te vaya bien guapa !

    • Francoise dit :

      Oui, mais moi je voulais traverser le désert d’Atacama… Oué le Paso San Francisco, un nouveau défi, mais là je n’ai pas le choix, ou alors c’est le Paso del Agua Negra, toujours aussi haut, même plus mais il semble y avoir plus de points d’eau, tiens c’est une idée ça, va voir si cette idée est bonne… Et dis-moi… Je pense à toi car là je suis au Pérou… Besos toi que j’ai tant haï…

  2. Enzo dit :

    Vu que je ne sais jamais si tu reçois bien tout mes mail, voici le conseil pour la tirette de ta tente :

    Si j’ai bien compris, la tirette s’ouvre à plusieurs endroit.

    Que faut-il faire :

    1 – tu ouvres la tirette complétement
    2- tu frottes la tirette avec du savon pour que ça glisse mieux
    3- tu vas resserrer la pièce qui sert à fermer la tirette (soit avec une pince, soit avec un marteau) – Moi, je la posais sur une pierre et je tapais dessus avec une autre pierre.

    Si ton problème est bien le même que le mien, comme je le pense, tu devrais pouvoir la réparer sans problème.

    Kissssssssss !

  3. Françoise dit :

    Mon message s’est envolé…
    Je disais que j’ai pris de grandes décisions : départ mardi, bus jusque Paposa (au-dessus de laquelle je suis tombée), la côte à vide juste avec le pique-nique, retour et nuit à l’hôtel. Mercredi vrai départ : rehissage à 2000, désert gérable, redescente sur chanaral, puis rehissage à 2000, désert gérable,descente sur la Serena, puis cap sur le Paso del Agua Negra, ça a l’air trop génial… Et la piste a l’air bonne.
    Une idée d’itinéraire pour les cyclos : serpenter entre Argentine et Chili et se faire tous les pasos.
    Pour la fermeture éclair elle ne ferme plus tout tout, j’ai déjà essayé le savn, cet aprem ce sera le marteau et ce soir le tire-bouchon : petit vin chilien devant le feu d’artifice tiré depuis un des Ceros…
    Merci à toi et sois sage cette nuit, conseil de gamina

  4. JANODOU dit :

    Ta soirée sera bonne je pense.
    Les meilleures choses pour toi et très bonne année 2012 !
    Bises à toi

    • Françoise dit :

      Merci Jean-luc, qu’il en soit de même pour toi et que de nos prisons dorées nous sachions en retirer tout le bonheur qu’elle distillent… Tous mes voeux pour 2012, que ton rêve devienne non réalité, bien plus que cela, tu verras…

  5. FTS dit :

    Très bonne année 2012 , françoise !!!!!!
    2011 t’ aura permis débuter un projet pharaonique, que 2012 te permette de le terminer dans les meilleures conditions.
    Passe un bon réveillon sud américain et à l’ année prochaine….
    Bises.

    • Françoise dit :

      Merci Françoise, que l’année 2012 t’apporte tout ce que tu désires… Si on se faisait un petit wek-end à l’automne, histoire d’en admirer ses couleurs et d’être à l’affut du brame du cerf… Ma maison est sous la neige en ce moment et moi je profite de la douceur de Taltal, avant de réattaquer la Cordillère au Paso del agua verde… Bisous à toi et toute ta famille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *