J45 : la Suisse en photos

Départ, moral à la hauteur des nuages

Les routes sont vraiment belles en Suisse

Les maisons aussi

Il y a des failles ? Normal on est en montagne

La faille

La vierge nous protège (euh pas toujours…)

Petit torrent suisse

Même qu’ils disent qu’il faut pas écraser les cyclos…

Vraiment belle la Suisse…

videomouton

Ce contenu a été publié dans Colombie, Vidéos, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à J45 : la Suisse en photos

  1. GODARD Michel et Nicole dit :

    Salut Francoise Nous suivons régulièrement ta prose et on finit par ne plus s’étonner de rien après tous les tourments qui n’en finissent pas! Mais l’aventure te sert d’antibiotique!!! Décidément la pluie aura été d’une constance terrible et aurait découragé tout le monde sauf toi. Et en plus tu trouves le moyen d’écrire?? On ne peut même pa

    • Francoise dit :

      Merci les amoureux, j’ai traîné mes savates aussi à Fontainebleau… Pour le journal du diois je voulais écrire un article mais Jean Fournie, journaliste,r qui habite à Jonchères et qui se charge de « couvrir » mon périple pour le dauphiné libéré m’a dit qu’il s’en chargeait. Pour la pluie je ne sais plus que penser, personne ne dit la même chose… Aujourd’hui ce matin grand ciel bleu puis à partir de midi la montagne a accroché les nuages, je n’ai même pas pu prendre de photos du ciel bleu vu que je faisais la grève dans mon lit… Demain je reprends la route, j’ai fait mon itinéraire, et après pour crapahuter en montagne j’aviserai. Merci de me soutenir, bisous à tous les deux et aux ours

  2. GODARD Michel et Nicole dit :

    je reprends vu la censure ! Evidemment on ne peut penser à toi et à cette petite phalange qui va encore t’handicaper ! Seulement qu’on pense à toi!!! Ici à Paris nous avons quelques jours de beau ! Cela nous a permis de remonter sur le vélo , également hier lundi nous avons retrouver la forêt de Fontainebleau et ses rochers qui m’ont tant enthousiasmé si longtemps. Nous sommes retournés sur les traces de Denecourt qui fut l’initiateur sde nombreux circuits dont la caractéristique est de nous faire découvrir des passages entre et sous roches très originaux. On est revenus fatigués mais heureux. Voila notre « aventure » ici . Bon repos donc avant de nouvelles découvertes sans doute. Nous sommes toute ouie et t’embrassons.
    Pourquoi ne pas adresser ou faire adresser par Eliane ou Patrice un « billet » régulièrement dans le Journal de Die ? Salut !

  3. On ne sait plus qui imite qui. De quoi devenir chèvre.

  4. Christ dit :

    Ce coup-ci, c’est toi qui a failli kidnapper un mouton !

Répondre à Jean-Luc dit JANODOU Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *