J450 : une simple journée patagonienne : il pleut…

Dimanche 15 avril 2012

Casa de ciclistas a Manihuales – Une ferme sordide sur la route

Kilométrage : 50,91 km
Vmoy : 9,9 km/h, Vmax : 42 km/h
Heures sur le vélo : 4h00’15″
Température : 8° à 15°, pluie
Dénivelée positif : 419 m, négatif : 633m

Je ne me souviens de rien… Alors je vais raconter cette journée en images…

Les adieux sont toujours difficiles…

Le ciel est couvert et l’automne triomphe…

Il pleut, le soleil perce, mille fois dans la journée et les arc-en-ciel fleurissent…

Le paysage reste beau…

Et le bleu du ciel bleu…

La montagne est montagne…

Les moutons broutent…

Mes commentaires manquent de recherche ? attendez j’ai un mois de retard sur ce blog,je ne vais pas voua la faire à la Victor Hugo… Parfois on vire dans le spectaculaire…

Ou le subtil…

La neige au loin se pointe…

La route est goudronnée…

Oué, c’était du passé, fin du goudron, repiste…

Un repère pour les googleearthiens…

Bin oui, c’est l’automne…

Des gorges surgissent là par hasard…

La route se regoudronne, enfin ce sont des plaques de ciment comme au Vénézuela ou en Colombie, très agréables à rouler et sûrement mieux adaptées au terrain et au climat…

Reconnaissezavec moi que l’automne c’est beau…

C’est beau ça et là…

Rearc-en-ciel, c’est lassant…

Très lassant

Là il est double, ça met un peu d’animation…

Et il pleut…

Et moi j’aime les décalés…

Une forêt morte, je redonne l’explication : l’éruption volcanique d’il y a 20 ans a tué beaucoup d’arbres, l’eau s’est installée…

Et de petites fleurettes me font un clin d’oeil…

Et ça monte, et je suis mouillée, et ce n’est toujours pas la grande forme, je cherche où dormir

J’aboutis dans la ferme la plus répugnate de Patagonie, la femme va me faire sa petite démonstration du travail de la laine

Le filage

Le je sais pas quoi

Le tricotage

Pour mon lit, je ne peux, je dors par terre… Bisous tout le monde

Ce contenu a été publié dans Chili, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à J450 : une simple journée patagonienne : il pleut…

  1. JANODOU dit :

    Le lieu de couchage est un moment important en effet, celui ou on ne peut rien contrôler pendant qu’on dort, alors autant bien le contrôler avant.
    Bises à toi Françoise et courage

  2. FTS dit :

    Les couleurs sont spendides !
    Les conditions climatiques visiblement pas top ,mais elles ne semblent pas altérer ton moral…
    Courage, on est avec toi!
    Françoise, peux-tu répondre à ma question, posée l’ an dernier=est-ce que je donne ton ancien vélo à ta soeur et si oui, rappelle moi son adresse.
    Bises !

  3. Monica dit :

    Magnifique tous ces feuillus dorés. Jamais vu un double arc en ciel ! Tes photos sont superbes, tu dois te régaler.
    Pour dormir, je crois qu’il vaut mieux fermer les yeux sur la propreté ou dormir parterre. Oui mais parterre il y a les bêtes qui rampent et courent partout, Non ?
    Merci, le panneau indicateur va me guider.
    Besos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *