J79 Une journée d’enfer

Le 19 juin 2016

Bivouac 10 km après Blindheim – Camping Neuburg an der Donau : 50 km

IMG_0943

Cela commence par une grasse matinée, réveil 8 heures, j’ai dormi 10 heures !
Je suis en super forme, le dos s’améliore franchement, très léger mieux de la cruralgie.
Il ne pleut pas, une goutte quand même, puis grande éclaircie toute la matinée.
Paysage de collines où ça et là des villages au toit rouge (quand ils ne sont pas bardés de panneaux solaires) rappellent la chaleur d’un foyer.

IMG_0945

Une rencontre magique, il s’appelle Franky, est belge, fait du repérage car il organise un circuit pour 15 personnes.
Notre amour du Rohloff nous rapproche, une fois que tu y as goûté impossible de revenir au dérailleur. Lui a opté pour la courroie, donc plus aucun entretien, je vais voir si Vagabonde peut modifier mon vélo pour en installer une.
Devant mon vélo dans un état de saleté épouvantable et lui disant que j’ai honte il m’a dit que mon vélo était dans l’état d’un vélo d’une vraie voyageuse. Tout est bien rangé nickel chrome sur son vélo, moi c’est le bazar mais il ne trouve pas son stylo, je trouve le mien en deux secondes.

Neuburg an der Donau est une superbe ville.

IMG_0948

Le camping accueille quatre cyclotouristes, n’a pas de réception ni machine à laver, quand même douche chaude, électricité, abri avec tables et chaises. Et à 1 m du Danube…
Lavage de mon vélo et lessive me prennent beaucoup de temps. Je constate que les patins de mes freins arrière sont usés. Il y a un vélociste dans le village. J’irai demain.
Je discute beaucoup avec un hollandais qui a fait un détour par l’Italie, j’ai fait 200 km de plus que lui, l’honneur de la France est sauf ! Nous blablatons en anglais. Je ne maitrise pas encore complètement. Demain je passe par une grande ville, je vais essayer de trouver un dictionnaire français/anglais et allemand/anglais.

Il y eut quand même du poussage sur une piste de graviers et du poussage torture sur une piste de pierres concassées, histoire de ne pas oublier l’Amérique du Sud…

Il y eût des trucs bizarres..

IMG_0946

Un petit clin d’œil à Sete

IMG_0947

Un pique-nique sympa sous l’œil bienveillant d’un oratoire…

IMG_0944

Le camping accueille quatre cyclotouristes, n’a pas de réception ni machine à laver, quand même douche chaude, électricité, abri avec tables et chaises. Et à 1 m du Danube…
Lavage de mon vélo et lessive me prennent beaucoup de temps. Je constate que les patins de mes freins arrière sont usés. Il y a un vélociste dans le village. J’irai demain.
Je discute beaucoup avec un hollandais qui a fait un détour par l’Italie, j’ai fait 200 km de plus que lui, l’honneur de la France est sauf ! Nous blablatons en anglais. Je ne maitrise pas encore complètement. Demain je passe par une grande ville, je vais essayer de trouver un dictionnaire français/anglais et allemand/anglais.

IMG_0949

Le coucher de soleil est fabuleux…

IMG_0950

Les chiffres :

Kilométrage : 50,21 km
Dénivelée positive : 240 m
Temps sur le vélo : 4h 36′ 20’´
Conditions météorologiques : soleil le matin, gris l’après-midi.

Je vous envoie mes suiveurs en plus de mes bisous un peu de mon bonheur…

Ce contenu a été publié dans Allemagne, Voyage de l'espoir, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *