Lettre ouverte à l’entité hybride PoletVerocyclette

Oh entité hybride, oui, je ne sais qui me parle ni à qui j’écris…

Je suppose que vous avez quatre jambes, quatre bras, deux têtes, mais peut-être pratiquez-vous la pensée unique…

Vos prêchi-prêchas ont d’abord commencé à me lasser, puis à m’exaspérer, surtout quand vous répondez aux commentateurs, sachant bien sûr tout sur tout, mieux que personne… Enfin ceci n’était pas bien grave…

Vos petites phrases perfides du style « le volcan est en éruption, la zone est fermée, le paso est très sableux, la route est coupée, il y a des avalanches, des chutes de neige, la météo est exécrable, la descente est très difficile, une invasion de pumas se profile à l’horizon, la carretera australe , alors là j’ai rien compris de ce que vous racontez, juste qu’il y a encore une catastrophe qui m’attend, il faut payer 500 dollars pour aller à l’Aconcagua (moi à la place des argentins je ferai payer 1000 dollars), faut ramener son caca (alors là c’est vraiment une chouette idée, je vais la suggérer à d’autres), le cimetière est plein d’alpinistes, ça m’étonnerait qu’ils aillent se faire enterrer là-bas, préférant l’émotion et la pudeur de celui de Saint Christophe en Oisans, vous avez oublié le dernier couplet de la litanie « tout ça pour monter sur un tas de cailloux »… Vos petites phrases perfides ce ne sont pas des bombes à électrons, c’est carrément une bombe à neutrons dont l’objectif caché est peut-être de me neutraliser… Vous m’avez fait du mal, quand vous êtes passé aux pumas, preuves bloggueuses à l’appui, là j’ai commencé à rire…

Passons donc sur vos prêchi-prêchas et sur vos petites phrases perfides qui probablement ne suffisaient pas à exalter votre ego, oh entité hybride, voilà que vous vous êtes mis à me comparer à ce que je ne suis, « tous ces alpinistes venus sur le tard au vélo », vous en savez quoi ?
Et puis voilà que vous pensez pour moi « si 300km de steppe te rebutent », mais ai-je dit une seule fois que je n’aimais pas la steppe ?

Fortement incommodée par vos commentaires je vous mets en « indésirable », oué, un
site c’est magique, le propriétaire du site et son webmaster ont droit de vie et de mort sur leurs sujets…

Qu’à cela ne tienne, vous m’inondez de mails me mettant en garde contre mille périls, je mets la partie gauche de l’entité hybride en spameuse, elle revient avec sa partie droite, je fais de même avec la partie droite, mais c’est que cette entité hybride a des ressources, du style vous lui claquez la porte au nez elle passe par la fenêtre, vous verrouillez la fenêtre elle passe par un trou de souris, alors que fait l’entité hybride ? Elle m’inonde de transmissions de sites plus catastrophiques les uns que les autres… Manque la fin du monde, vous avez oublié la fin du monde…

Pire, pire que tout, jamais vous ne voyez le beau, le magique, le qui vous fait pleurer d’émotion…

Alors, oh entité hybride, PoletVerocyclette, devant tous je vous demande solennellement  de me foutre la paix, parce qu’en clair vous me faites CHIER…

Ah bin dis-donc, ça fait du bien de vider son sac…

Ce contenu a été publié dans Divers, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

14 réponses à Lettre ouverte à l’entité hybride PoletVerocyclette

  1. FTS dit :

    Alors pour en arriver là, toi tjs calme,c’est que ces remarques ont dû dépasser tes bornes !!!!
    tu as raison de faire connaître tes sentiments.
    Quant à moi,fidèle supportrice,je ne peux qu’admirer et encourager!
    Bises

    • Francoise dit :

      Oué, je suis comme cela, je supporte, je supporte et puis j’explose, tu dis les choses gentiment,une fois, deux fois, trois fois, après bing…
      Je sais que tu m’encourages et tous les encouragements me sont extrèmement précieux
      Mille bisous

  2. FTS dit :

    Au fait, Montgenèvre=super neige et beau temps…1 régal!
    mais ,depuis ta côte pacifique, cela ne doit pas te paraître trés enivrant….
    nb=j’attends ton retour avec impatience pour refaire 1 tour à la Béoux, petit paradis, aussi…
    bises

  3. MCM dit :

    Après ce « vidage de sac », tu vas être plus légère (encore) pour les périples à venir.
    Je viens de découvrir ton site, et surtout, toutes les étapes que tu as déjà parcourues suite à une info de Anne – toubib à Lyon, et je suis émerveillée.
    Bonne continuité,
    bon courage,
    et vivement la suite !
    Amitiés,
    MCM

  4. Mylaine dit :

    Tu es humaine c’est comme tout le monde, un moment la soupape il
    faut lui laissez échapper le sur plus de pression.
    BISESS.

  5. Monica dit :

    Mince alors, avec tout ce que tu as accompli de magique et que tu as la bonté et la générosité de nous faire partager au travers de tes récits, de tes photos, de ta poésie, on ne peut que t’encourager, t’aider moralement, pousser avec toi !, et te remercier du plus profond de notre cœur pour tout ce que tu nous offres.
    Par ton courage, ta détermination sans faille, et ta joie de vivre, sache que tu m’aides pour traverser les difficultés que je rencontre dans ma vie quotidienne.
    Merci à toi Francoise et profond respect.
    Besos à la plus grande Cyclo Abuela de toute la Cordillère des Andes.

  6. brigitte jotté de la touche dit :

    quelle énergie meme dans la lutte !!
    allez abandonne ,
    je dis toujours que le silence est le meilleur des mépris!!!
    et je me fais avoir là dessus moi meme d’ailleurs je l’avoue !!!!
    a bon entendeur !!??????,
    et a +à la béoux ???

  7. André dit :

    Quelle avoinée tu leur as passée à cette équipe! Je ne connais pas le fond de l’histoire, mais ta conclusion est carrée. On trouve toujours des monsieur ou madame « je sais tout »…En général ce ne sont pas les meilleurs et les + fiables. ça me conforte dans ma conviction que prétention et suffisance sont des défauts majeurs.
    Mais ça nous prouve que tu as encore du peps puisque tu n’hesites pas à rentrer dans le lard des gros cons. Toutefois en paraphrasant De Gaulle je te dirais « attaquer les crétins, vaste programme ». M’est avis qu’ignorer les sots c’est + rentable : les chiens aboient et la caravane passe ». Bise et à bientôt . André

    • Francoise dit :

      Tu as aussi « la bave du crapaud n’atteins pas la blanche colombe », mais n’étant pas une blanche colombe je préfère « les roues de ton imbécilité patiennt sur les rails de mon indifférence », retiens-là celle-là, elle fait toujours sensation… bisous

  8. JEAN DE JONCH dit :

    courage ça sent l’écurie ! une sacrée ruade, ça fait du bien après treize mois !
    N’étant d’aucun secours côté vélo et itinéraire, je ne manque aucune journée même si c’est parfois avec retard pour admirer tes photos superbes et légendées avec humour, de suivre ton parcours sur Google Earth et de t’encourager encore et encore, bravo c’est vraiment super.
    Quand tu auras un moment, un résumé avec photos comme dab !
    Du côté de la Béoux il fait 25° depuis deux jours, après les moins jusqu’à 20° pendant la première quinzaine ! J’espère qu’il n’y a pas eu de dégâts suite au dégel !
    Bisouxxxx
    Tu as le bonjour et les encouragements d’Edmond de Miscon

    • Francoise dit :

      13 mois, plus de 400 jours… Si tant et si peu… Oui, je suis capable de ruer dans les brancards… des dégats à ma maison ? Oui, ça a gelé dans le « studio » mal isolé. Un ami, André, qui habite à Montlahuc, et que je remercie s’est occupé de faire venir un plombier, j’espère que les dégats ne sont pas trop importants..; A propos de Montlahuc (là où je me suis entrainée sur la piste avec mon vélo chargé, m^^eme que j’avais mis le guide du Vénézuela, et m^^eme que là-bas il y a des chiens méchants), sais-tu que des lucois qui ont une école de parapente et qui s’y sont installés sont en ce moment en Amérique du sud en train de pédaler… le monde est petit… J’ai aussi rencontré le maitre-nageur de la piscine de Crest, lui aussi pédalait, peut-^^etre que nous les diois avons tous un grain… Bisous à toi, oui, je pense à l’article et à la photo, quelle photo veux-tu, encore une frontière ? Rentrée 3 fois au Chili je dois avoir ça. Sinon autre chose… je peux aussi faire un montage… Tes désirs seront des ordres… Bisous à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *