Venezuela, ébauche d’itinéraire au 20 décembre 2010

Arrivée aéroport Simon Bolivar, nuit à l’hôtel à Maiquetia, le temps d’attendre un éventuel retard de bagage et de reprendre ses esprits… Sur Internet j’ai trouvé un hôtel pas loin et pas trop cher (13 euros) vais poser la question sur forum voyages, à mon avis on peut trouver moins cher mais pas sur le net.

Itinéraire établi d’après la carte canadienne Kevin Haley’s Travel Mapof Venezuel au 1/750000, 3ème édition, année non précisée.

Attention les villes ou villages cités ne sont pas des lieux d’étape, juste cités pour donner la ligne générale… Itinéraire toujours soumis à modification de dernière minute.

Chichiriche (qui signifie endroit où naquît le soleil, magique non ? Sauf qu’à part ca cette ville n’a paraît-il aucun charme, vais là juste pour attraper une autre route et histoire de voir un peu la mer… Qui est quand même la mer des Caraïbes et où je compte bien prendre un petit bain),
Colonia Tovar, ça y est la Cordillère est rattrapée (faut pas en manquer le moindre petit bout…) Je signale au passage pour ceux qui seraient tentés de rejoindre Caracas depuis l’aéroport qu’il y a 800m de dénivelée, faut juste savoir…
Parc national Henri Pittier
Turmoeo
Polo Negro
Tagarigua, là je vois mal comment on peut éviter l’autopista et Valencia vu qu’il y a des montagnes sans voie de communication
Bejuma
Nirangua
Chivacoa
Taritagua,
Biscucuy (ça donne faim ça)

Bocone, là deux options :
Soit passer par Trujillo à l’ouest de la Sierra Nevada, Valera, Merida, y aura je pense de la piste entre entre la Puerta y la Mesa ( selon ma carte mais pas selon mon guide)
Soit passer par l’est : Toscas, Niquitao, Pueblo Llano, à mon avis petite piste et un pouce, soit 500km !!!! ( ça existe même pas sur le guide !) A voir avec carte plus précise achetée sur place et renseignements sur place, Las Piedras, Merida

Merida est pour les néophytes la capitale de l’andinisme vénézuelien. A Merida faut se payer le 4708 m le plus facile du monde (téléphérique !!!!!, c’est aussi le téléphérique le plus long et le plus haut du monde, je vois qu’en 2009 le téléphérique était fermé depuis un an, vais me renseigner, renseignements pris il semble que le téléphérique soit fermé définitivement pour cause dangerosiseté (Ca existe ça? En tous cas c’est joli, le vrai mot est dangerosité, nettement moins chouette) je sais pas si il y a des bars à oxygène le long du parcours, sinon sûr que malade !!!

A noter que les montagnes autour de Merida peuvent se parcourir sans obligation de prendre un guide ni de passer par une agence.
Mon incontournable à moi : les thermes de Tabay (aguas calientes pour les intimes) à 3200m d’altitude, piscine de 120 m2 à 35°, on peut aussi bénéficier de bains de boue…

A Merida pas d’autre solution que de prendre la Transandina, sinon chemins de traverse qui risquent d’être très galères : sauts de puce à travers la Cordillère, ça multiplie la distance par 3 ou 4, ça doit monter et descendre, à voir selon circulation sur la Transandina et renseignements sur place et la vitesse à laquelle on avance, sinon suis sûre que ça doit être très chouette, on peut peut-être s’en offrir un…La Tovar, La Grite, San Cristobal (depuis Colonia Tovar on est dans la montagne et sur le chemin on peut aller marcher un peu, histoire de se dégourdir les jambes…) (Le on c’est pour tous les cyclotouristes qui ont choisi de se frotter à la Cordillère des Andes)

Après pour passer la frontière avec la Colombie je ne sais pas si il vaut mieux la passer coté  »  ville » ou dans des endroits plus reculés, donc là 2 choix, ou Cucuta , Colombie ou  El Corozo, Santa Anna, Delidas, Villa Paez, Colombie.

Et voilà le Venezuela avalé, sauf que je pense qu’il me faudra 2 ou 3 mois…

Bisous fidèles lectrice et lecteurs et tet que si je n’avais pas eu mon accident serai en train de bivouaquer à Roissy (la neige)… Mon dos va mieux, le genou moyen, les muscles reviennent, ai avalé sans trop de mal mes 20 virages, la voiture va mal, elle doit repasser voir l’expert, faut que je me dise que tout ce qui est cassé chez elle c’est ça de moins cassé chez moi…

Ce contenu a été publié dans Itinéraire, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Venezuela, ébauche d’itinéraire au 20 décembre 2010

  1. MERCIER dit :

    Je sens ton départ proche. As-tu réservé ton billet ? Grosse excitation j’imagine peut-être mêlée d’une petite angoisse.
    A bientôt Françoise et bises à toi

    • Françoise dit :

      Non, je n’ai pas encore réservé, soigne mon genou, attends ma voiture, pour le reste, notamment le dos ça va mieux… Curieusement suis moins excitée, disons que les choses se mettent en place, lentement… Bisous futur collègue…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *