J65 Soupe à la grimace au camping

Le 5 juin 2016

Bivouac avant Baume-les-Dames – Camping de l’Isles-sur-Doubs : 45 km

img_0865

Le jura j’aime ça…

Non obstant :
Des dénivelées : 2 heures pour aller faire tes courses à Intermarché qui se trouve en haut de la colline.
Baume les dames dont le souvenir d’il y a 55 ans n’est plus ce qu’elle était… Te restera la rédaction que tu as faite et qui t’a valu les félicitations de ton prof…
Des douches que tu prends à répétition sur la tête t’obligeant à te réfugier dans les poubelles !

img_0870

Ce dont la vierge bleue n’a que faire, euh, perdue la vierge bleue…

img_0863

Quant aux églises elles resplendissent sous la pluie…

img_0872

Oui, le jura j’aime ça, non obstant les entreprises de séchage aussi répétitives qu’inutiles…

img_0868

Non obstant les routes inondées

img_1173

Et la vitesse en ski règlementée…

img_0866

Mais Vagabonde ne skie pas, avec son Rohloff elle surfe !

img_1169

Et surtout non obstant le camping que plus inhospitalier tu meurs :

img_1175

Un chien me saute dessus et mord mon pantalon.
– Vos papiers svp
– Vous pouvez patienter ? Si j’ouvre ma sacoche, vu les trombes d’eau tout va être mouillé.
Soupe à la grimace.
– Pendant ce temps allez vous installer.
– Je préfère attendre, ma tente n’a pas d’abside et si je la monte sous les trombes d’eau tout va être mouillé.
– Il y a des tentes qui se montent toutes seules chez Décathlon.
– Vous me voyez pédaler avec ?
Soupe à la grimace.
– On ne risque pas d’être inondés ?
– Non, on a déjà eu 2 m d’eau en avril, donc là ça ne risque plus rien,  CQFD.
– Je peux m’asseoir sur un fauteuil (ma cruralgie) ?
Soupe à la grimace.
C’est quoi ce 4€ 50 pour une personne et 4€ 50 pour la tente ?
Soupe à la grimace.
– Je peux juste dormir et mettre la tente et le vélo dehors ?
Soupe à la grimace.
– Ou le contraire mettre mon vélo et la tente et dormir dehors ?
Soupe à la grimace.
Les trombes d’eau se calment.
Je sors mon porte-monnaie.
– Attendez madame.
– Oui, j’attends, juste je soulage ma jambe en m’appuyant sur votre banque.
Soupe à la grimace.
Je m’installe.
Le môme de 3ans tourne avec sa voiture électrique qui fait un boucan d’enfer, je lui demande d’aller plus loin, l’enfant est roi et n’a aucun respect pour l’adulte.
Arrive la grand-mère :
– Vous ne pourriez pas demander à votre petit-fils d’arrêter de tourner autour de ma tente avec sa voiture électrique qui fait un boucan d’enfer, cela m’énerve ?
– Vous ne dormez pas madame, nous sommes dans un lieu public ici.
Arrive la mère.
– Si vous n’êtes pas contente, vous prenez vos affaires et partez.
Les anglais avec qui j’ai échangé quelques mots sont aussi interloqués que moi…
Voilà pourquoi j’évite les campings… Mais ce n’est pas fini ! Suite demain…

Les chiffres :

Kilométrage : 45 km
Dénivelée positive : 187 m
Temps sur le vélo : 3h 37′ 43’´
Conditions météorologiques : beau temps le matin, trombes d’eau l’après-midi.

Bisous mes suiveurs, que les lumières féeriques du Jura nous accompagnent… 

img_1176

Ce contenu a été publié dans France, Voyage de l'espoir, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à J65 Soupe à la grimace au camping

  1. Jean-Marie dit :

    Oui, bien sûr, l’enfant roi!
    Ce qui explique qu’il y aie tant de délinquance.
    Et apres, on s’étonne!!!
    JM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *