J87 Journée de contraste

Le 27 juin 2016

Bivouac après Feldkirchen – Gasthof à Mathausen : 50 km

IMG_2392

Oui, comme vous le voyez les incivilités n’ont pas de frontière…

Ce matin petit comité d’accueil : ils ont décidé de refaire la piste en dessous de ma tente, mais ici comme en Allemagne aucun problème pour le bivouac sauvage.

IMG_2393

Il tombe des trombes d’eau, je patiente 1/4 d’heure, m’équipe et y vais.
Dans la matinée la pluie faiblira puis dans l’après-midi très belles éclaircies.

Je rencontre une famille cyclo dingue, ils ne roulent pas régulièrement, me doublent, je les redouble, pas de bonjour, la petite de 10 ans est toujours en danseuse, un bébé sur le siège arrière de la maman (j’ai fait ça mais que pour une sortie d’une journée et pas d’autre alternative à l’époque et pas sous la pluie), laquelle maman lâche son guidon pour faire des photos de la troupe et quand je m’arrête sous un pont pour changer ma carte, bien sur le côté, la petite m’accroche, rien, pas un mot d’excuse…

Les pistes sont encore inondées.

IMG_2396

Mes petits points carte m’empêchent de me tromper de chemin.

IMG_2397

Le Danube ce n’est pas que de beaux paysages

IMG_2394C’est aussi les industries lourdes.

IMG_2398

Les 10 km avant Linz (grande ville que j’évite) sont très désagréables, la piste cyclable jouxte une route à grande circulation, de plus je dois traverser une voie ferrée sans signal automatique, de plus je dois traverser cette deux voies où ils roulent au moins à 130, de plus à un moment un camion obstrue la voie. Le reste était sympa. Je prends deux fois le bac, le deuxième m’est fatal pour la cruralgie : grosse montée à la sortie je pousse et personne ne m’aide.

IMG_2401

Mais j’aime le bateau…

IMG_2402

Encore beaucoup d’inondations, je ne planterai pas ma tente là !

IMG_2399

J’ai décidé de dormir dans un hôtel pour beauté de mes cheveux, douche et lessive.

IMG_2404

Une Gasthof à Mathausen m’accueille. Je suis surprise du prix : 20 euros.

IMG_2403
Ce midi j’ai mangé le seul plat de pâtes où les oignons n’étaient pas mentionnés, sauf qu’il y en avait et tout petits, tri laborieux, crise de colite évidemment. Ce soir c’est tuc…

Ouf, ce n’est pas le cas de mon auberge (niveau de la crue de 2002)

IMG_2400

Je ne visite pas le camp de concentration, j’y ai déjà été et c’est si affreux que l’on n’a pas envie de revoir ça.

Sinon tout va bien, bisous mes suiveurs…

Les chiffres :

Kilométrage : 49,23 km
Dénivelée positive : 4h 02′ 53’´
Temps sur le vélo : 4h 02′ 53´´
Conditions météorologiques : trombes d’eau le matin, belles éclaircies l’après-midi.

Ce contenu a été publié dans Autriche, Voyage de l'espoir, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *