Vagabondage en Drôme provençale ou …

Ou ? La peur de ma vie…

Quatre jours de grand beau temps devant moi sans aucune obligation, ni familiale ni autre…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’enfourche mon vagabonde, première difficulté ma piste, euh chemin…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Premier arrêt : poubelles…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je pars à l’assaut des cols…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tous plus chouettes les uns que les autres…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

De difficulté variable…

OLYMPUS DIGITAL CAMERAPermettant à ti vélo de faire le fier…

OLYMPUS DIGITAL CAMERAEt à la cyclo d’être contente…

OLYMPUS DIGITAL CAMERAToujours la cyclo fait le clown…

OLYMPUS DIGITAL CAMERAPetit le vagabonde, petit..

OLYMPUS DIGITAL CAMERAEt, Ey, Et, qu’y-a-t-il en dessous du col d’EY ? Vous le saurez plus tard…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Retour au premier col (c’est mon col à moi, à coté duquel j’habite)…

OLYMPUS DIGITAL CAMERAEn attendant c’est quatre jours de bonheur…

OLYMPUS DIGITAL CAMERAQuatre jours de ciel bleu, bleu…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

De tournesols jaunes (et oui la saison est en retard d’un mois)…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

De petites routes dans les gorges, sympas, sympas…

OLYMPUS DIGITAL CAMERADe chevaux, ce n’est pas que je n’aime pas les chevaux (quoique) mais qui dit chevaux dit clôtures et cela va gêner ma recherche de lieu de bivouac…

OLYMPUS DIGITAL CAMERANon, pas la Nouvelle Zélande, pas la nouvelle Zélande, dans l’île du Nord ils tuent tous les cyclistes, dans l’île du Sud il pleut tout le temps…

OLYMPUS DIGITAL CAMERAEt c’est trop, trop, trop beau…

OLYMPUS DIGITAL CAMERAJe vous rappelle que pour ceux qui suivent à moitié, pas le moindre petit nuage à l’horizon…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA Parfois de petites églises dans des villages cachés…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Des fleurs qui me ravissent…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et le bleu provençal qui tente de faire concurrence au ciel du même nom…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous sommes en plein dans la récolte de la lavande (du lavandin plus exactement, la lavande c’est la fleur sauvage que l’on trouve dans la montagne)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’odeur est envoûtante, ici on coupe…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Là on distille…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et vraiment c’est très très beau…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Beau à mourir…

OLYMPUS DIGITAL CAMERALe danger reste quand même présent…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans cyclotourisme il y a tourisme et je ne m’en prive pas, loin de moi les records même si des fois je me lance de petits défis (style traverser toute l’Amérique latine par la Cordillère des Andes en vélo, en solo et en autonomie)…

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAdmirant quelques curiosités…

OLYMPUS DIGITAL CAMERACherchant le mystère de cet escalier…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Me croyant au pays des Incas…

OLYMPUS DIGITAL CAMERADans cyclo tourisme il y a aussi cyclo, allez on reprend la route…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et regardez là, c’est pas beau ça ? Une fontaine érigée spécialement pour les cyclos et les randonneurs…

OLYMPUS DIGITAL CAMERATrop génial la Drôme provençale…

OLYMPUS DIGITAL CAMERAEn plus je découvre une nouvelle association…OLYMPUS DIGITAL CAMERAEt les chiens ici ne mordent pas…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’architecture parfois surprend…

OLYMPUS DIGITAL CAMERALa montagne est omniprésente…

OLYMPUS DIGITAL CAMERATorturée parfois…

OLYMPUS DIGITAL CAMERAVoilà que je me renfonce dans des gorges…

OLYMPUS DIGITAL CAMERASouvent il faut appuyer sur les pédales, j’entends deux motards qui disent  : « regarde elle a un vélo électrique… » Dois-je me vexer ou être fière ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et ça continue encore et encore… Oui, le bleu, la montagne, le beau…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Regardez cette falaise assez exceptionnelle…

OLYMPUS DIGITAL CAMERARegardez de plus près, vous voyez ? Ils l’ont pitonnée, en ont fait une voie d’escalade, désespérant…

OLYMPUS DIGITAL CAMERAC’est bien beau de pédaler toute la journée, de s’enivrer de beau , de s’offrir de gentils pique-nique ou des petits restos, mais le soir il faut dormir…

Mon premier bivouac sera sous les oliviers…

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOliviers centenaires…

OLYMPUS DIGITAL CAMERAVue imprenable…

OLYMPUS DIGITAL CAMERALe deuxième sera dans les vignes…

OLYMPUS DIGITAL CAMERANon je ne me suis pas enivrée…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ma coke ? Je n’en bois que le matin, c’est quoi ça un fantôme ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERAMon troisième bivouac : une piste juste en-dessous du col d’Ey, parfait, je m’y engage, un endroit plat sous des chênes je déploie mon bazar…

OLYMPUS DIGITAL CAMERAJe joue avec mon ombre, ne sachant encore la nuit de terreur qui m’attend…

OLYMPUS DIGITAL CAMERASuis heureuse de chez heureuse, là à l’instant t…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le coucher de soleil est à tout autre pareil…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La nuit tombe, je suis dans mon duvet qui est un peu mon doudou et voilà que… Ca grogne, ça gratte, AFFREUX, les sangliers…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai peur, j’ai vraiment peur, en Amérique du Sud et en Nouvelle Zélande je marquais mon territoire en faisant comme les bêtes en pissant autour de ma tente et je sais que les bêtes sauvages ont peur de l’homme, quand aux chiens ils venaient aboyer autour de ma tente sans jamais s’attaquer à elle, il y en a même un qui m’a gardée toute la nuit.. Mais là les sangliers, je sais que ce ne sont plus tout à fait des bêtes sauvages, ils ont été croisés avec des cochons et puis vu la météo je suis partie avec ma tente carrefour à 11 euros et un kg, je sais qu’elle ne résistera à aucune attaque, alors j’ai peur, très peur, je commence par téléphoner à ma fille, répondeur puis à mon Cyril, je lui demande de faire des recherches sur internet pour me dire la conduite à tenir, puis miracle de la technologie j’ai une connexion facebook et je lance un SOS sur facebook…

Réponses :
Fais du feu, oui dans la forêt en août en Drôme provençale…
Vu ta maigreur JE NE SUIS PAS MAIGRE, ils ne vont pas te manger…
Donne-leur une vache qui rit à manger, le temps qu’ils arrivent à l’ouvrir tu seras tranquille…
Toi qui a affronté mille dangers tu as peur de petits sangliers ?
Etc, etc

OUI, j’ai peur… Je fais la morte, les sangliers finiront par partir et ne reviendront pas…

Lever tôt…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Retour un peu difficile, longue étape, ça monte et le vent s’est levé, évidemment il est contre…

Voilà, quatre jours de bonheur qui valent bien la peur de ma vie…

Pour l’itinéraire, les kilomètres, etc, etc, je mettrais cela en ligne plus tard…

Bisous tout le monde

Ce contenu a été publié dans France, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Vagabondage en Drôme provençale ou …

  1. Roger(s) dit :

    Bonjour.
    Beau roman, des fois, bin, on voudrait pédaler avec toi !!!!
    La différence de couleur des Ciels magnifique.et la « Star », en pleine forme..
    A++ Françoise

  2. Diego Moreno dit :

    Hola Francoise que alegría ver que sigues rodando por el mundo, tus fotos están muy lindas, te mando toda la mejor energía y te doy las gracias por aparecer en mi vida e inspirarme con tu fortaleza. Buen viento y buen pedal!!!

    • Francoise dit :

      Holà Diego estoy muy fêliz de tener de tus noticias, no puedo olvidar la noche cerca del Rio Magdalena y tu proyecto increible de concocer toda la cocina de la America Latina. Donde estas ahora y que haces ? Ahora pedaleo en Vietnam. Un gran abrazo.

  3. regis et sabine dit :

    :-), j’ai bien ri, je rigole encore, çà sent le tonus, respect. Je suis plutôt compétition et recherche de performance mais tes expéditions sont « bluffantes ».
    Toutefois, en amoureux de la grimpe, et tu nous fixes quelques parois d’escalade sans VOIR les fameux pitons, je précise que ce que tu dénonces ne sont que des renforts, genre de pieux afin de renforcer la roche en surplomb de la route….et ça ne se grimpe pas. he he bise (si tu le permets.)

    • Francoise dit :

      Tu es sûr ? Je retournerai voir de plus près, je suis sûre que c’est du pitonnage pour escalade. Ils ont aussi pitonné le plus beau rocher du claps, ils l’avaient déjà pitonné derrière, ça ne se voyait pas, mais là devant ça me gêne. Ce n’est pas que je sois contre les pitonnages, j’en profite quand c’est à ma portée, c’est juste qu’il y a des trucs qui doivent rester vierges…
      Remarque quand ils ont fait le téléphérique de la Meije, j’ai vraiment été contrariée et maintenant j’en profite…
      On va dire que c’est pareil pour tout, c’est comme les autoroutes, on les aime, à condition qu’elles passent chez le voisin…
      Ravie de t’avoir fait rire, merci de m’avoir lue…
      Au fait tu es qui ?
      Chut, je prépare de nouvelles aventures…
      Amitiés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *